Ecole d'Equitation Bois du Roi
24, La Heydt - 4608 Warsage - 04 376 66 79
Fondateur du site Philippe Peterkenne
Les lecons d'équitation et les stages d'équitation près de Liège et Verviers
sont gérés par L'ASBL Ecole d'Equitation Bois du Roi

Leçons


Stages


Calendrier


Tarif


Cavalerie


Installations


Moniteurs


Usages


Photos et vidéos


Localisation


Méthode


Archives


Endurance


Contact


Liens


Occupation du manège


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite à un problème avec Proximus, le partenaire de notre site internet, les pages modifiées depuis le 6 mai ont été invisibles de mardi vers 16 h à vendredi 16 h.
Normalement, tout est rentré dans l’ordre.



A gauche, Manon Lekeu et Barça esquissent une levade. Il y a encore du travail pour égaler la perfection
d’un écuyer de l’école espagnole de Vienne, mais on devine déjà ce que cela pourrait donner !


Résultats des examens
voir commentaire et résultats...19/5/2015

Laura Pancheri (Joshua), major du 1er degré 2015
archive combiné 14 mai - photo Audrey Loos
Combiné dressage/obstacle préparatoire aux examens,
Résultats
voir le classement...15-5-2015


Examens


Fanny Rompen, sur Nord-Sud en mai 2014 pendant l'examen étrier d'or.
Cette fois Fanny est candidate au 1er degré (avec Joshua) comme 10 autres cavaliers.


Jalons essentiels dans la formation, les examens ont lieu samedi et dimanche,
sauf pour les sections shetlands.
Samedi les candidats à l’étrier d’or et ceux du premier degré commencent les
trois tests à partir de 13h 30’.
Depuis cette année, le règlement modifié augmente le niveau d’exigence.
Essentiellement par la disposition concernant les notes attribuées à la
tenue du cavalier, au choix du cheval et à son toilettage.
Auparavant, au total obtenus en dressage et à l’obstacle, on ajoutait des
points  pour la présentation et si le cheval bien adapté était correctement
toiletté. Dorénavant, pour les mêmes critères, on pénalisera éventuellement.
Nous ferons le maximum afin que personne ne perde le moindre point,
le problème n’est pas là !
Par contre, il ne faut plus compter grappiller quelques % grâce aux gants
blancs ou autres bouchons de crinière. Or, par le passé, il est arrivé mainte
fois que cette petite différence permette à un élève un peu juste de réussir.
Même s’il pleut, le dressage se déroule dans la carrière, obstacle à partir
de 18h 30’ dans le manège.

Dimanche, pour les étriers de bronze et d’argent, début à 13 h.
Une cinquantaine de candidats sont répartis en 4 groupes. Assez peu d’étriers
d’argent, mais 36 cavaliers briguent le bronze.

Bonne équitation à tous !

Voir horaire et attributions


Romane Chevalier, 2e degré !

Le 1er mai, Romane Chevalier a pour ainsi dire décroché le 2e degré en
réussissant les trois examens des épreuves pratiques sur Moldao.
Excellente en dressage malgré une longue défense de Moldao effrayé par
deux grands chiens de race Saint Bernard, Romane a obtenu 75%.
La piste d’obstacle, trop profonde n’a pas découragé le couple (69%).
Des ennuis au cross sur un terrain totalement inadéquat avec deux refus
(et demi !) devant un obstacle qui précédait une difficile entrée d’eau.
Heureusement, Romane, très mature a posé les bons gestes.
Les juges ont apprécié. Après une petite discussion entre eux
(on a eu un peu chaud), ils ont octroyé 54 %. Au total, cela amène
notre presque lauréate parmi les meilleures notes reçues par nos élèves.

Un joyeux bravo à Romane, à ses parents, soutient formidable et à sa
monitrice, Alienor Linotte qui s’est dépensée sans compter (littéralement)
durant cette préparation de 6 mois passés! Afin de valider son 2e degré,
la cavalière de Villers-St-Siméon doit terminer en 2015 ou 2016 un concours
complet de niveau 80. D’habitude, une simple formalité.
(6/5/2015)



Endurance

Pour ce qui servait d’ultime jaillissement en compétition, on a pu croire à une bien
triste fin de parcours de Sahid au championnat de Belgique samedi (le 2 mai)
à Mont-le-Soie. Au lever du soleil, après 20 km à peine, claudiquant de l’antérieur
gauche, il a été contraint de rendre les armes.
En descendant au galop une facile voie empierrée, le vice d’allure est apparu
spontanément, d’une foulée à l’autre, sans aucun faux pas. Le soir la boiterie
avait déjà quasiment disparu et dès le lendemain matin, le gris trottait droit.

Décemment, nous ne devons pas en rester là. Bien sûr, j’ai affirmé haut
et fort que ce Championnat serait ma dernière course, pourtant, je change
d’avis et j’inscris Sahid à la 160 km d’Ermelo aux Pays-Bas le 6 juin.
J’espère mieux là-bas, car cette fois, quel que soit le résultat, il n’y aura
définitivement pas de départ supplémentair
e. (6/5/2015)

Michel Lequarré


Pédagogie

Excellents moyens de jalonner la progression dés les compétences acquises,
l’usage est de participer aux examens si votre moniteur vous donne le feu vert.
Ces derniers temps, nous nous sommes consacrés à la préparation des
examens des 16 et 17 mai prochains.  Les stages des deux semaines de
vacances de Pâques ont été mis  à profit par un nombre élevé de cavaliers
qui se sont amusés tout en travaillant. Pas seulement pour les niveaux étrier
d’or et 1er degré, mais aussi pour les étriers de bronze, d’argent et les licols.

Les inscriptions à l’étrier d’or (environ 13 prétendants) et au 1er degré
(11 élèves) sont connues, mais vous devez vous inscrire auprès de
Marie-Anne si vous êtes candidat aux étriers de bronze et d’argent.

Les licols blancs, bleus et rouges auront lieu lors d’une séance normale,
pas besoin de s’inscrire à l’avance et les monitrices vous informeront
spécifiquement à ce sujet.

Voir la page complète d’information sur les examens

Randonnée d’été dans les Vosges

Moins de trois mois nous séparent des 6 journées montagnardes (en juillet, du 5 au 11).
Nous arriverons le dimanche à la Zimette, un gîte à Ventron où nous logerons
deux fois. Le lundi une boucle sur les crêtes (1200 m et plus) installera
l’ambiance. Mardi, nous voyagerons de Ventron vers Metzeral. A Metzeral,
habitat 3 nuits à la ferme de Pfeiferberg. Un lieu riche de ressources humaines.
Deux randonnées au cœur du massif au programme. Le vendredi, nous
chevaucherons en direction d’Orbey, puis une dernière sortie le samedi
avant le retour au Bois du Roi le soir même.

Paysages sublimes, forts dénivelés, accueil sincère et dévoué, chambres
genre « refuge », sans luxe, mais avec le minimum requis, voilà le menu !
D’après la reconnaissance à cheval réalisée du 11 au 14 avril, on peut se réjouir !


Endurance

La mise en condition de Sahid avec en point de mire le championnat de
Belgique sur 160 km à Mont- le-Soie (près de Vielsalm) le samedi 2 mai est
dans la phase décisive. Elle se déroule parfaitement. Le cheval semble en
forme. J’espère que cette fois les ennuis éventuels resteront inexistants,
car après la bonne surprise du titre en 2005 avec Habibaté,  depuis 9
ans les contretemps variés m’ont empêché de défendre mes chances.

Cette course se révèle tout à fait spéciale puisque ce sera ma dernière !
L’endurance m’a apporté une multitude de moments positifs, mais l’envie
m’a quitté. D’autres projets équestres promettent. En attendant, je suis
hyper motivé par cet ultime défi. Une crainte cependant, l’annulation par
manque d’inscrits ! En effet à 6 jours de la clôture, le total des partants
aux différentes épreuves (il y a 5 courses supplémentaires) stagne très bas.

Michel Lequarré


Dés le 3 mai, on ne pourra plus voir ce genre d’image (ici Sahid au petit matin
lors du Championnat du monde 2012). Après 10 ans au niveau international
en endurance je désire réaliser d’autres choses. Si tout va bien, Sahid courra
encore au moins une épreuve de 160 km avec Alienor Linotte qui en a très envie.
Peut-être à Florac début septembre. On verra.





Record partagé de l'épreuve de puissance. En haut, Léa Vandenhove, en bas Laura Adam,
toutes deux à 1M 40 sur Assinao.
(photos Arnaud Lepas)


Fluctuation du prix de la paille
Mauvaise nouvelle




Août 2014, beaucoup de pluie. Des milliers de tonnes moisissent
sur les champs. Les fenils ne se remplissent pas.
Février 2015, après deux années normales, le prix de la paille explose à nouveau.

Comme pour nombre de matières premières, peut-être existe-t-il une forme de
spéculation. A vrai dire, on en sait bien peu là-dessus. Toujours est-il que
depuis 7 ou 8 ans, un ennui à n’importe quel stade de la production
entraine des fluctuations allant jusqu’à 60 % !

Les prix des prestations de notre école d’équitation sont calculés sur la base
de pailles à 80 € la tonne. En décembre on en était déjà à 95 €. Cette
semaine (5 février) le marchand demande 110 €. Cela montera encore !
La probabilité d’une fin de saison (en mai, juin et juillet, avant la moisson)
à 140 ou 150 € s’avère élevée. Impossible chez nous de substituer
une litière différente. Les autres matières sont plus onéreuses, beaucoup
moins confortables, et nécessitent une main-d’œuvre au moins doublée.

Bois du Roi consomme 250 tonnes par an. Passer de 80 € à 110 €
nous coute  7500 €. Si l’augmentation est de 50 €, on atteint 12500 € de
frais en plus ! Financièrement, ne pas réagir serait un excellent moyen de
se casser la figure. C’est pourquoi nous établissons (comme en 2012)
une contribution « spéciale paille ». A partir du 6 février (1er mars pour
les pensions), tous les cycles, tous les stages seront majorés de 6 euros.

Ensuite, si la hausse se poursuit, on ajoutera au prix des cycles et stages 2 euros
par tranche de 10 € supplémentaire à la tonne. Pour les pensions, la
contribution est fixée provisoirement à 10 € par mois.

Nous sommes désolés de vous infliger ce surcout, car notre politique
a toujours été de proposer le meilleur à des prix calculés au plus juste.
D’ailleurs, nous nous engageons sur l’aspect momentané de la contribution
paille. En août, les stocks renouvelés devraient nous ramener vers les 80 €
et les tarifs Bois du Roi reviendront au niveau de janvier 2015.

Michel Lequarré



photo Ali



Photos aériennes
Voir les images...26/7/2013


La piste de galop et les prairies en juin 2013 (photo Global View)












22/05/15 17:04





 


 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

             


 

 

 

 

 

  

 

 



 

 


 

 


 

 

 



 

 

 

 


 

 

 


 


 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vignettes challenge
manche 4
photos Arnaud Lepas

 

Les Vosges, prochaine destination des randonneurs cet été



Le nouveau shetland, Agrume


Victoria Claine